Fiscalité des crypto monnaies au Portugal en 2023

Home expatriation Fiscalité des crypto monnaies au Portugal en 2023
expatriation portugal crypto monnaies bitcoins 2023
+

Fiscalité applicable sur les revenus liés à la cession de crypto monnaies au Portugal en 2023

La fiscalité applicable aux résidents fiscaux portugais détenant des crypto monnaies va évoluer en 2023.

Comme l’a annoncé Fernando Medina, le ministre des finances portugais, la fiscalité applicable aux actifs numériques tels que les bitcoins ou l’Ethereum notamment va évoluer de la façon suivante :

Les plus-values seront imposées à 28 % (comme cela était déjà pour les plus-values provenant d’actions par exemple).

Toutefois, ce taux d’imposition ne sera applicable que si les crypto monnaies ont été détenues pendant moins d’un an. Les crypto monnaies détenues depuis plus d’un an continuerons ainsi à être exonérées d’impôts.

Le Portugal donne ainsi un cadre fiscal clair concernant l’imposition des crypto monnaies ce qui était attendu depuis un certain temps par les personnes ayant fait le choix de l’expatriation au Portugal et qui détenaient des crypto monnaies. Cette évolution permet en outre au Portugal d’opter pour un système similaire à celui de l’Allemagne sur ce point ce qui devrait permettre une plus grande facilité de gestion en termes de compliance pour l’ouverture de compte bancaire destiné à recevoir en monnaies fiduciaires les actifs numériques convertis.

S’expatrier au Portugal en disposant d’un portefeuille de crypto-monnaies demeure intéressant pour les investisseurs conservant leurs actifs numériques durant plus d’un an. Pour les autres, effectuant de nombreux aller-retour de trading une juridiction neutre de taxes peut être adapté. Ainsi décider de s’expatrier à Dubaï peut s’avérer être une solution plus économique fiscalement que le Portugal pour les traders actifs ne conservant pas longtemps leurs positions.

Le Portugal attire de nombreux expatriés depuis plusieurs années en raison de son climat favorable (avec environ 300 jours de soleil par an), de son appartenance à l’Union Européenne et de sa fiscalité favorable, notamment pour les nouveaux résidents souhaiter s’installer au Portugal.

La procédure d’expatriation diffère en fonction du profil de chaque personne et de la composition de son patrimoine. N’hésitez pas à consulter notre cabinet pour votre projet d’expatriation au Portugal.