Expatriation Andorre

Home Expatriation Andorre

Opter pour une expatriation à Andorre est une procédure qui doit être menée dans l’optique de vivre en Andorre.

Contrairement aux autres pays offrant des programmes de golden visa, Andorre ne propose pas de programme de visa par investissement. Compte tenu de la position géographique particulière de la principauté d’Andorre, située entre la France et l’Espagne, ce pays mérite toutefois de faire partie de ceux dans lesquels nous intervenons.

Les personnes souhaitant en effet s’installer en Andorre et donc y vivre peuvent opter pour le programme de résidence dite passive ou sans permis de travail. Ce permis permet, moyennant la réalisation d’un investissement de 350 000 euros minimum, de vivre à Andorre et ainsi de pouvoir s’installer au cœur de l’Europe géographique sans pour autant être dans l’Union Européenne. A noter que la principauté d’Andorre devrait rejoindre l’Union Européenne à terme, selon le même statut que celui négocié par Monaco actuellement. Cette intégration à l’Union Européenne devrait intervenir dans les prochaines années. En attendant, les résidents d’Andorre peuvent se déplacer en France et en Espagne, notamment pour voyager, le pays ne disposant pas d’aéroport.

L’expatriation à Andorre permet en outre de vivre dans un pays particulièrement sur et disposant d’une fiscalité très attractive (10 % d’imposition sur les revenus des personnes physique).

Notons par ailleurs que le maintient de la résidence en Andorre est soumis à une présence en principauté de 90 jours par an minimum, soit 3 mois par an minimum.

Expatriation à Andorre pour un non-européen

L’obtention de la résidence à Andorre, en tant que résident passif sans permis de travail ou en tant que résident actif avec permis de travail offre la possibilité de librement circuler en Europe et plus spécifiquement en France et en Espagne. Le résident d’Andorre peut en effet librement circuler en Europe et y passer 90 jours par séjour conformément au décret n° 2003-740 du 30 juillet 2003.

Comment obtenir la résidence à Andorre ?

Obtenir la résidence à Andorre passe par la réalisation d’un investissement à Andorre pour un montant de 350 000 euros minimum. Cet investissement peut être effectué dans l’achat d’un bien immobilier en principauté ou peut être effectué via un simple dépôt bancaire dans une banque d’Andorre.

Comme pour la plupart des procédures de résidence et d’expatriation les documents usuels sont requis :

– Disposer de moyens suffisants pour vivre à Andorre sans avoir besoin d’y travailler
– Disposer d’un casier judiciaire vierge
– Effectuer l’investissement requis
– Être couvert par une assurance santé

Procédure et investissement requis pour l’obtention de la résidence à Andorre

S’expatrier à Andorre est possible au travers de deux types de procédures :

Expatriation à Andorre pour retraité ou rentier (résidence passive sans permis de travail)

Les expatriés souhaitant vivre à Andorre sans l’intention d’y travailler peuvent opter pour la résidence passive sans permis de travail. Les non-européens ainsi que les européens retraités, rentiers ou investisseurs privés peuvent opter pour cette option afin de devenir résidents d’Andorre sans y travailler.

Obtenir la résidence passive sans permis de travail à Andorre est soumise aux prérequis suivants :

1 – Démontrer disposer de ressources suffisantes pour vivre à Andorre sans avoir besoin de travailler à Andorre.
2 – Investir à Andorre 350 000 euros minimum : soit sous la forme de l’achat d’un bien immobilier à Andorre soit sous la forme d’un dépôt bancaire dans une banque locale.
3 – Réaliser le dépôt d’une caution de 50 000 euros à l’AFA Autoritat Financera Andorrana (ex INAF). Une caution complémentaire de 10 000 euros est due par personne à charge supplémentaire incluse dans la procédure. La caution est ensuite récupérée en cas de départ de la principauté.
4 – Louer ou acheter un logement à Andorre
5 – Être en bonne santé, une visite médicale devant être passée.

Afin de conserver sa résidence en Andorre il est requis d’y passer au minimum 90 jours par an (3 mois).

Expatriation à Andorre en tant que résident actif / entrepreneur

S’installer à Andorre en optant pour la résidence passive permet de travailler en principauté en y constituant une société. Cette option peut être intéressante pour un européen et plus spécifiquement pour un français, un espagnol ou un portugais. Pour les ressortissants non-européens cette option est plus complexe en raisons de quotas spécifiques liés à la résidence sous ce statut.

Cette résidence peut être obtenue via la création d’une société locale dont il faut se salarier.

Le résident actif souhaitant s’installer à Andorre sous ce statut peut également devenir résident fiscal d’Andorre à condition de passer au minimum 6 mois pas an à Andorre (contre 3 mois pour les résidents passifs et seulement 2 mois dans d’autres pays tels que Chypre par exemple).

La société doit naturellement être active et avoir une activité réelle générant des revenus.

A noter que la principauté a introduit une nouvelle disposition en 2018 prévoyant que les résidents actifs doivent désormais effectuer le dépôt d’une caution à l’AFA (ex INAF Institut National Andorran des Finances) afin de pouvoir obtenir la résidence à Andorre. Le montant de cette caution est de 15 000 euros. Cette caution est ensuite restituée en cas de départ d’Andorre.

Les résidents salariés en Andorre doivent être couverts par la sécurité sociale locale (la CASS).

Autres formes de résidence

A noter qu’Andorre propose également un statut de résident spécifique destiné aux sportifs professionnels connus ainsi qu’aux artistes célèbres et aux chercheurs reconnus. Sous ce statut l’investissement de 350 000 euros n’est pas requis pour obtenir la résidence.

Procédure

La procédure d'expatriation à Andorre s'adresse à la fois aux ressortissants non-européens et aux ressortissants européens souhaitant s'installer en principauté.

Investissement

Un investissement de 350 000 euros doit être réalisé en principauté dans le cadre de la procédure de résidence passive sans permis de travail.

Durée

L'obtention de la résidence à Andorre demande en moyenne 1 à 2 mois à compter du dépôt du dossier complet auprès de l'immigration.

Obtenir la nationalité andorrane

La procédure destinée à l’obtention de la nationalité andorrane est définie par la loi du 5 octobre 1995 relative à la nationalité andorrane. Obtenir la nationalité d’Andorre nécessite d’être patient puisqu’elle peut être obtenue à l’issue de 20 années de résidence en Andorre. Un test de langue est également prévu afin de démontrer la maitrise de la langue officielle de la principauté, le catalan.

Nous confier votre procédure

Vous pouvez nous contacter au travers du formulaire ci-contre afin de nous confier votre procédure à Andorre ou afin de nous solliciter pour une consultation initiale.

Nous contacter

Procédure d’expatriation à Andorre.