Expatriation : cryptomonnaies et bitcoins

L’expatriation de nombreux investisseurs privés en crypto monnaies et bitcoins ou de traders en actifs numériques conduit à certaines questions auxquelles le cabinet apporte des réponses.

Quelle est la fiscalité des expatriés sur les cryptomonnaies et bitcoins ?

L’imposition liée aux cryptomonaies dépend d’un certain nombre de paramètres. La plupart des pays n’imposent les plus-values réalisées qu’une fois le gain convertit en monnaie fiduciaire, c’est à dire en euros ou en dollars par exemple. Le fait de payer des biens ou des services via des bitcoins ou autre crypto monnaies est également considéré comme une transformation en monnaie fiduciaire et est donc taxable. Certains pays considèrent les gains réalisés comme étant taxables au même taux que les gains réalisés au travers d’actions ou d’obligations par exemple. D’autres pays ne prélèvent aucuns impôts sur les plus values réalisées par la vente de cryptos. Enfin, la durée de détention de bitcoins et autres crypto-monnaies peut modifier l’imposition fiscale de même que la durée de détention des actifs et de l’activité menée pouvant conduire à la qualification d’activité professionnelle. Pour les activités liées à la DeFi (finance décentralisée), le minage, le lending ou le staking, la fiscalité applicable peut être complexe. Le choix d’une juridiction sans taxes sur les revenus des personnes physiques peut dans ce cas être recherché par l’investisseur afin d’allier intérêt fiscal et sécurité juridique. Notre cabinet est à même d’analyser votre dossier pour déterminer avec vous le pays d’expatriation le plus favorable et répondant aux besoins de votre situation spécifique.

Impôts sur les cryptomonnaies et bitcoins par pays : dans quel pays s’expatrier ?

Les pays les plus intéressants pour les traders en cryptomonnaies souhaitant optimiser leur imposition sont les pays disposant du statut de résident non-dom tels que Chypre et Malte ou des pays à faible fiscalité tels que la Bulgarie ou Andorre ainsi que les pays dont la législation fiscale prévoit la non imposition des gains réalisés sur les monnaies numériques sous certaines conditions. Les pays sans impôts directs sur les revenus des personnes physiques sont également à prendre en considération tels que Dubaï, le Panama ou les Bahamas notamment. Enfin, la position du pays concernant les actifs numériques, la crypto-monnaie et les nouvelles technologies liées à la blockchain est importante. Le choix d’un pays d’expatriation crypto-friendly est en effet vivement recommandé afin de réussir son expatriation. Notre cabinet assiste ses clients dans le choix de la destination la plus adaptée et prend en charge l’intégralité de la procédure d’expatriation.

Les banques et les crypto monnaies pour les expatriés

De nombreux investisseurs en crypto monnaies ont constitué leur portefeuille de départ il y a un certain temps avec des montants relativement peu élevés et l’on développé jusqu’à atteindre, généralement au minimum 1 million d’euros et souvent beaucoup plus. Bien que ces performances soient excellentes, il peut être compliqué d’obtenir le versement de ces montants en euros ou en dollars sur un compte bancaire ouvert dans une banque traditionnelle. Notre cabinet travail de longue date avec des banques de premier plan acceptant nos clients liés à ces activités. Nous nous chargeons de collecter auprès de nos clients tous les documents permettant de tracer les opérations réalisées, allant de l’achat des premiers actifs jusqu’à leur conversion en Fiat afin d’obtenir l’approbation rapide du compte par l’une des banques partenaires. Nous préparons ensuite le dossier d’introduction pour l’ouverture du compte puis nous gérons toutes les questions de compliance avec la banque jusqu’à l’ouverture du compte bancaire.

S’expatrier et optimiser fiscalement ses investissements en cryptomonnaies et bitcoins en tant qu’expatrié

Il existe de nombreux pays permettant de vivre de ses investissements en cryptomonnaies, bitcoins ou actifs numériques. Notre cabinet sélectionne avec soin les juridictions les plus adaptées pour ce type d’activités afin d’obtenir une imposition zéro ou faible tout en pouvant profiter d’un cadre de vie de première qualité. Le cabinet accompagne également les investissements immobiliers réalisés en cryptomonnaies.

Changer de résidence fiscale en détenant des crypto monnaies

Le fait de s’expatrier et donc de partir vivre dans un autre pays conduit également à changer de pays de résidence fiscale. Ce point est important puisque c’est dans le pays de résidence fiscale que l’imposition se fait. Si le fait de rechercher à optimiser son imposition sur les cryptomonnaies peut être intéressant, il convient de bien respecter un ensemble de règles afin d’éviter une requalification de l’expatriation. Une fois la nouvelle résidence fiscale acquise il convient en outre de bien cesser d’être résident fiscal de son ancien pays. Notre cabinet est aux côtés des expatriés pour prendre en charge toute leur procédure d’expatriation et de changement de résidence.

Cabinet spécialisé en expatriation et cryptomonnaies

Notre cabinet a pris en charge les procédures d’expatriation de nombreux investisseurs en crypto-monnaies et traders privés. Notre expertise couvre à la fois la procédure d’expatriation en elle-même mais également le choix de la banque adaptée pour l’ouverture d’un compte bancaire destiné à recevoir les fonds liés aux cryptomonnaies converties en Fiat ainsi que tout le processus de compliance qui y est lié afin de pouvoir tracer l’origine des fonds et la légalité de l’opération.
 
Nos clients recherchent généralement une fiscalité à taux 0 ou très faible sur les bénéfices de leurs investissements associés à une excellente qualité de vie et à des services bancaires de qualité liés à des banques de premier plan. Au-delà des questions liées à la fiscalité des cryptomonnaies et de l’expatriation, nos clients sont également à la recherche de sécurité juridique et fiscale concernant le traitement fiscal de leurs gains sur les actifs numériques.
 
Nous accompagnons notamment les expatriés détenteurs de cryptomonnaies à Dubai, à Malte, à Chypre, en Andorre, aux Bahamas ou en Suisse… Après analyse de votre dossier nous pourrons vous indiquer quel est le pays le plus adapté à votre profil puis nous pourrons vous accompagner sur l’intégralité de la procédure d’expatriation.
 

George V capital

Expatriation

Nous contacter
Contactez-nous pour votre procédure d’expatriation en lien avec les cryptomonnaies

    Consultation
    1ère consultation
    Merci de compléter le formulaire ci-dessous avec le descriptif de votre situation et de vos besoins. Nous vous répondrons rapidement avec une proposition d'intervention adaptée à vos besoins.